Chauve-souris et entrepreneur

Chauve-souris et entrepreneur

Connaissez-vous le point commun entre chauve-souris et entrepreneur ?

Il existe deux grandes classes de chauve-souris, les microchiroptères et les mégachiroptères. 

Chiroptère vient du Grec « kheir » qui veut dire « main » et « ptéron » qui veut dire « aile », ce qui signifie « mains ailées » car elles ont une membrane de peau souple et élastique qui relie leur corps au niveau du talon de leurs pieds jusqu’aux doigts de leurs mains, ce qui leur permet de voler.


Mais ce qui nous intéresse ici, entre chauve-souris et entrepreneur, ce sont plutôt leurs caractéristiques auditives.

Les chauves-souris communiquent en grande partie par de petits cris très aigus, situés dans les très hautes fréquences non accessibles à l’oreille humaine, que l’on appelle des ultrasons. 

Cela leur permet de se déplacer dans l’espace et de repérer leurs proies grâce à l’écholocation. 

En gros, cela fonctionne comme un sonar, elles émettent leurs cris ultrasonores et captent en retour l’écho renvoyé par les obstacles.

Les sons qu’elles émettent sont propres à chaque espèce, mais parfois elles peuvent être entendues par d’autres chauves-souris, qu’elles soient congénères ou proviennent d’une autre espèce.

Autrement dit, seuls quelques individus particulièrement aguerris peuvent « entendre l’expression de leurs besoins ». 


Voyez-vous à présent en le point commun entre chauves-souris et entrepreneurs ?

Chauve-souris et entrepreneur

Chaque être humain a des besoins bien spécifiques et les communique sur une fréquence qui lui est propre.

Un bon entrepreneur est capable de tourner son attention sur les fréquences de son client pour capter son besoin profond. Il s’agit « d’entendre » au-delà des mots prononcés explicitement, un besoin implicite qui résonnent encore plus fort dans les hautes fréquences.

C’est inaudible et pourtant c’est là.

C’est à vous d’aiguiser votre perception des besoins de votre client pour lui en faire prendre conscience.

Pour courtiser les femelles ou défendre leurs territoires, certaines chauves-souris mâles émettent un chant.

D’après une étude menée par Morell en 2014, il semble que le chant des chauves-souris ne soit pas inné, mais fait plutôt l’objet d’un apprentissage vocal, tout comme le nécessite la complexité du chant des oiseaux ou encore la parole humaine.


Pour courtiser vos clients et répondre à leurs besoins, ça s’apprend

Les microchiroptères utilisent l’écholocation lors de la chasse et de déplacements en terrain inconnu. En revanche, pour les déplacements connus lorsqu’elles retournent dans leur habitat, ou qu’elles sont sur leur lieu de chasse habituel, elles font l’économie de l’écholocalisation car cela demande une telle dépense énergétique qu’elles préfèrent préserver leurs réserves.

C’est donc à ces endroits qu’elles sont plus vulnérables et attrapables.

Alors, attention de ne pas vous reposer sur vos lauriers, car c’est lorsque vous vous sentez trop en sécurité, installés dans la routine, que vous devenez aveugle à ce qui vous entoure.

Vos conditions de vie et celles de vos clients sont en perpétuels mouvements et c’est de votre devoir de maintenir un niveau d’énergie suffisant pour constamment tâter le terrain afin de vous ajuster aux nouveaux besoins.

Les chauves-souris, y compris les microchiroptères avec leurs petits yeux ne sont pas aveugles.

En 1791, le savant et évêque Lazzaro Spallanzani a démontré qu’une chauve-souris aveuglée pouvait encore se déplacer efficacement, mais qu’une chauve-souris rendue sourde, en était incapable.

Donc, comme la chauve-souris, si vous perdez votre faculté d’écoute de votre client, vous mettez fin à votre business. C’est pour ça qu’il convient de demander constamment à vos clients des retours sur leurs besoins et de réaliser régulièrement des questionnaires pour vous mettre à jour sur l’évolution de leurs besoins.

Les chauves-souris ont un excellent sens de l’orientation. Elles utilisent un minéral appelé magnétite comme « boussole interne » pour s’orienter grâce au champ magnétique de la Terre.

Tout comme les chauves-souris, je vous invite à écouter régulièrement votre boussole intérieure pour ressentir ce qui est bon pour vous et votre business.

En tant qu’entrepreneur, vous pouvez parfois vous sentir débordés et oublier de revenir à l’essentiel à savoir VOUS !

Vous êtes le moteur de votre entreprise.

Il est essentiel que vous preniez soin de vous, que vous vous accordiez des temps pour vous, des temps de rien, des temps de vide, car c’est dans ce silence intérieur que vous pourrez entendre, vos intuitions, nourrir votre rêve et réajuster la barre de votre business en fonction de ce qui est bon pour vous.

C’est de cette manière que l’ensemble entre vous, votre talent unique, vos valeurs, rentrent en résonance avec les besoins de vos clients et que vous pouvez leur apporter le meilleur à travers votre offre.

Si vous ne prenez pas soin de vous, vous ne pouvez pas répondre aux besoins de vos clients. Il en va de votre devoir d’écouter ce qui se passe à l’intérieur de vous quand vous prenez une décision.

  • Est-ce que ça me met en joie ?
  • Est-ce que j’éprouve du plaisir quand j’exécute mon offre ?
  • Est-ce que ce type de client me correspond toujours ?
  • Qu’est-ce que je peux mettre en place pour amplifier ce plaisir ?

Et vous ? Quel genre d’entrepreneur êtes-vous ?

Êtes-vous de ceux qui ferment leurs oreilles en se reposant sur sa perception du marché ou qui interrogent régulièrement son client idéal pour se mettre à niveau ?

Chauve-souris et entrepreneur

Ces actualités pourraient aussi vous intéresser

M'appeler

M'écrire

contact@ennealogie.fr

Venir me voir

12 Lotissement Chantemerle,
69520 Grigny

Mes horaires

Du lundi au vendredi : 9h – 19h
Samedi : 10h – 12h

Me consulter à distance

Téléphone et visioconférence
Zoom, Meet, Skype