Comment faire sauter les blocages?

Comment faire sauter les blocages?

Attention à ce que vous souhaitez à vos blocages et vos symptômes !

Combien de fois j’ai entendu de clients me dire « je n’en peux plus, 

  • je veux me débarrasser une bonne fois pour toutes de tel symptôme, de ce blocage », 
  • je veux le dégommer », 
  • le torpiller, 
  • lui tordre le cou,
  • comment faire sauter les blocages?

la liste est longue et les termes employés pas tout rose.

Vous vous demandez comment faire sauter les blocages? Mais, déjà, comment les traitez-vous?

Trop plein d’émotions, je ne sais pas quoi en faire, ni d’où ça vient, mais c’est vraiment handicapant pour moi au quotidien. Comment faire sauter les blocages?

Personnellement, ça me fait toujours mal au cœur quand je vous entends émettre de tels souhaits. 

Car ces blocages et ces symptômes vous relient à une part de vous, que vous n’avez peut-être pas envie de voir ou pas encore identifiée, mais qui fait quand même partie de vous. 

Dans les accompagnements que je propose, au lieu de « shooter les symptômes » pour les faire disparaître à tout jamais, je vous invite plutôt à les accueillir. 

Oui je sais, ça vous énerve ça, au début ! C’est vrai quoi, ils vous pourrissent la vie depuis si longtemps, je comprends que vous en ayez marre.

Et si au lieu de les rejeter avec autant de véhémence, vous leur ouvriez la porte pour changer. 

  • Juste pour voir!
  • Offrez-leur le gîte et le couvert!
  • Écoutez-les!

S’ils crient si fort, c’est qu’en vrai ils ont un message à vous délivrer, ce n’est pas juste pour vous casser les pieds ! 


Les blocages et symptômes sont vos messagers

Non, en vrai, ils sont les messagers de cette part de vous qui cherche à entrer en contact avec vous. 

Et comme parfois vous êtes un peu dure de la feuille ou franchement aveugle, bah ils sont obligés de monter en intensité ! 

Et là on rentre dans une boucle infernale où ça devient de plus en plus insupportable, vous les écoutez de moins en moins et ils redoublent encore plus d’efforts. 

Je vais vous raconter une histoire qui m’est arrivée pas plus tard que la semaine dernière. 

Tout comme vous, en tant qu’être humain, j’ai aussi des choses qui m’agacent profondément et pour lesquels j’aimerai leur rendre leur compte une bonne fois pour toutes. 

Et mon souhait de la semaine dernière était de « tordre le cou à mon blocage ». 

Et bah je vais vous dire ce qui s’est passé. En voulant « tordre le cou au blocage » et en le souhaitant très très fort de toute ma volonté, figurez-vous que c’est MOI qui suis tombée dans ma baignoire et qui me suis tordue le cou. 


Et oui… Votre plus grand blocage, c’est vous

Alors, attention à ce que vous souhaitez faire de vos blocages. 

Entre nous, heureusement que je souhaitais seulement lui « tordre le cou » ! 

Vous imaginez si mon intention avait été de le « torpiller » ?

Alors oui, je sais qu’ils vous enquiquinent, qu’ils vous empêchent d’avancer, de réussir… 

Mais avant de leur envoyer une intention destructrice à leurs égards, essayez plutôt de les accueillir en douceur et d’écouter ce qu’ils ont à vous dire. 

Moi je dis ça, c’est pour votre bien ! On a vu ce que ça pouvait donner !

À présent que vous avez bien ça en tête, que souhaitez-vous faire de votre blocage du moment ?


Ces actualités pourraient aussi vous intéresser

M'appeler

M'écrire

contact@ennealogie.fr

Venir me voir

12 Lotissement Chantemerle,
69520 Grigny

Mes horaires

Du lundi au vendredi : 9h – 19h
Samedi : 10h – 12h

Me consulter à distance

Téléphone et visioconférence
Zoom, Meet, Skype